Contrat Local de Santé

Le Contrat Local de Santé (CLS) est un outil de territorialisation de la politique nationale de santé, qui tient compte des besoins identifiés sur le territoire. Le CLS participe à :

– la réduction des inégalités territoriales et sociales de santé,
– une meilleure coordination des actions sur des territoires vulnérables,
– le portage de la promotion de la santé, la prévention, les politiques de soins, l’accompagnement médico-social et les déterminants de la santé.

Depuis 2015, les différentes études menées par l’ARS montrent que la population du Sud Haute-Marne n’atteint pas la moyenne nationale de prise en charge dans le domaine de la santé. Ainsi, la mise en place d’une politique de santé à l’échelle du Pays de Langres permettra de créer des conditions d’amélioration de l’offre de soins sur l’ensemble du territoire et selon les spécificités des Communautés de Communes.

La mise en place du CLS est conditionnée selon plusieurs phases :

Phase 1 : pré diagnostic réalisé par l’ARS,
Phase 2 : diagnostic réalisé par la MSA,
Phase 3 : définition des enjeux, des objectifs stratégiques, élaboration d’un plan d’actions et mise en œuvre via des fiches actions thématiques,
Phase 4 : évaluation des actions.

1. Phase Pré-diagnostic et Diagnostic

Le Contrat Local de Santé s’élabore à partir d’un pré-diagnostic sur la santé, prenant en compte les éléments sociodémographiques, les situations économiques, l’état de santé de la population, l’offre de santé. Ces données sont complétées par un diagnostic local de santé, partagé avec les acteurs de la santé : professionnels du médical et du paramédical, du médico-social, des élus, des institutionnels, des associations, des habitants…

Le PETR met à disposition les diaporamas des Assemblées Générales ainsi que le Diagnostic Local de Santé présenté le 06 février 2019.

Document Diagnostic
Présentation AG CLS 6 février 2019
Présentation AG CLS 20 février 2018

2. Phase Plan d’action

Cette phase est en cours d’élaboration.